Hammerli FP 10
Calibre: .22 lr
Longueur: 500 mm
Hauteur: 150 mm
Largeur: 130 mm
Longueur canon: 290 mm
Poids: 1080 gr Stand de tir de Saint Georges
300m: 12 cibles électroniques
50m PC: 24 cibles avec rameneurs
50m: 18 cibles avec rameneurs
25m: 3 chariots de 5 cibles
10m: 22 cibles électroniques   PISTOLIERS GENEVOIS
Association fondée en 1999
Sous-section des Exercices de l'Arquebuse et de la Navigation

Nom choisi par les fondateurs avec une très grande émotion en souvenir de nos ancètres les Pistoliers, ces Hommes d'Armes qui étaient armés d'un ou de deux pistolets à rouet. (appelés aussi Pistoletiers)
Impression | Membre 
     Nouvelles
Sous-section
Généralités
 Calendrier des tirs
 Emplacement des stands
 Visite de St Georges
 Dispositions générales
 Législation Suisse
  Loi fédérale
  Ordonance
  Ordonance 21/11/2001
  Résumé
  Acquisition
  Révision loi
  Schengen 2004
 Doping
 Règlements ISSF
 Règlements ASGT
 Armes d'ordonnance
 Records
 Petites annonces
 Bourse EAN 2014
Technique
Pistoliers
Recherche de résultats
Résultats 2021
 50m
 25m
 10m
 300m
 PC
 C10
 PN
Archives
Forum
Divers
 Jeux et distractions
Liens
Administration
 Liste de diffusion
 Statistiques

Ordonnance sur les armes

2001-0183 1009

Ordonnance
sur les armes, les accessoires d'armes et les munitions
(Ordonnance sur les armes, OArm)

du 21 septembre 1998 (Etat le 17 avril 2001)



Le Conseil fédéral suisse,
vu les articles 32 et 40 de la loi du 20 juin 19971 sur les armes (LArm, loi),
arrête:

Sélection Chapitre 1: Dispositions générales
Sélection Chapitre 2: Acquisition d’armes
Sélection Chapitre 3: Armes à feu automatiques et munitions soumises à interdiction
Sélection Chapitre 4: Commerce d’armes
Sélection Chapitre 5: Importation, exportation et transit
Sélection Chapitre 6: Conservation, port et transport d’armes et de munitions
Sélection Chapitre 7: Autorisations, surveillance et sanctions administratives
Sélection Chapitre 8: Emoluments
Sélection Chapitre 9: Office central des armes
Sélection Chapitre 10: Dispositions finales




Chapitre 6: Conservation, port et transport d’armes et de munitions

Section 1: Conservation

Art. 28
(Art. 26 LArm)
1 La culasse d’une arme à feu automatique ou d’une arme à feu automatique transformée en arme à feu semi-automatique doit être conservée séparément du reste de l’arme et sous clef.
2 Sont réservées les dispositions spéciales de la législation militaire.

Section 2 Port d’armes

Art. 29 Permis de port d’armes
(Art. 27 LArm)
1 Toute personne qui veut obtenir un permis de port d’armes doit remplir le formulaire prévu à cet effet et le remettre à l’autorité compétente, accompagné des documents suivants:
a. une copie d’une pièce d’identité officielle;
b. un extrait du casier judiciaire central ne datant pas de plus de trois mois;
c. deux photographies récentes de format passeport.
2 L’autorité examine si les conditions, en particulier la clause du besoin, sont remplies. Si elles le sont, les candidats sont admis aux examens.
3 L’examen pratique doit être accompli pour les armes à feu de poing et les armes à feu à épauler.
4 La personne qui veut faire renouveler son permis de port d’armes n’a pas besoin de repasser l’examen pratique si la réussite de cet examen remonte à moins de trois ans. Elles n’aura pas besoin de repasser l’examen théorique, à cette même condition, s’il ne fait aucun doute qu’elle dispose de connaissances suffisantes sur les conditions juridiques d’utilisation d’une arme, et si les dispositions légales n’ont pas été modifiées de façon significative.

Art. 30 Permis de port d’armes pour les diplomates, les agents de sécurité engagés par un gouvernement étranger et le personnel des compagnies aériennes étrangères
(art. 27, al. 5, LArm)
1 Les permis de port d’armes pour les membres étrangers des représentations diplomatiques et consulaires, des missions permanentes et des missions spéciales sont octroyés par l’Office fédéral de la police. Celui-ci consulte préalablement le Département fédéral des affaires étrangères.
2 Les permis de port d’armes pour les agents de sécurité engagés par un gouvernement étranger pour des visites ou des passages en transit officiels annoncés sont octroyés par l’Office fédéral de la police.
3 L’Office central des armes peut octroyer aux compagnies aériennes étrangères des autorisations générales régissant l’exercice des fonctions de sécurité. Ces autorisations générales règlent les lieux d’engagement, le type d’armes, la collaboration avec les autorités locales et l’étendue des fonctions de sécurité, notamment:
a. l’exercice des fonctions de sécurité dans les aéroports;
b. la protection des équipages des compagnies aériennes sur le trajet jusqu’à leur lieu d’hébergement et sur le trajet de retour;
c. la protection des équipages des compagnies aériennes sur leur lieu d'hébergement;
d. la protection des succursales des compagnies aériennes.
4 L’Office central des armes octroie, sur la base des autorisations générales mentionnées à l’al. 3, des autorisations de port d’armes aux employés de ces compagnies aériennes. Il peut recueillir les renseignements nécessaires avant l’octroi des autorisations.

Section 3: Transport d’armes

Art. 31
(Art. 28 LArm)
1 Une arme ne peut être transportée plus longtemps que l’activité qui s’y rapporte ne peut raisonnablement le justifier.
2 Lors du transport d’armes à feu à épauler ou de poing, les magasins ne doivent pas contenir de munitions.



Source: Administration fédérale